Vous êtes ici : Accueil

M. DANIEL PELISSIER
Portrait-DPélissier-3.png

Courriel
daniel2.pelissier@ut-capitole.fr

Site internet
https://presnumorg.hypotheses.org/

Téléphone
18 10


Discipline(s)

ECONOMIE ET GESTION

Discipline(s) enseignée(s)

Sciences de l'Information et de la Communication, Sciences de Gestion

Corps

Professeur agrege

Thèmes de recherche

Identité numérique des organisations, recrutement, e-réputation.

Activités / CV

Doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication

Paradoxes communicationnels du recrutement.

La construction identitaire numérique des banques et les jeunes diplômés, entre marque employeur et isomorphisme.

 

Résumé

Les évolutions du contexte technologique et humain du recrutement soulèvent la question de la réception des données numériques observables sur l’internet. Les banques sont particulièrement présentes et les jeunes diplômés sont exposés à cette communication massive. La construction identitaire caractérise ce phénomène social et paradoxal impliquant de multiples acteurs.

Notre problématique cherche ainsi à comprendre comment de jeunes diplômés reçoivent la communication numérique de recrutement des banques. Nous avons investi le cadre théorique des représentations sociales et réalisé une revue de littérature sur les stratégies communicationnelles des banques et les comportements variés des jeunes diplômés. Cette préparation du terrain nous a permis de poser des hypothèses sur l’influence des représentations sociales dans cette situation de communication.

La complexité de la réalité étudiée a favorisé l’adoption d’une approche méthodologique qualitative. Par souci de réflexivité, nous avons croisé les données d’entretiens de focus groups et d’autoconfrontation. De même, un traitement qualitatif et thématique a été combiné à un traitement quantitatif par la démarche lexicométrique.

Les résultats principaux concernent la compréhension des mécanismes cognitifs de réception des données de l’internet dans le cadre du recrutement. Elles intègrent les représentations sociales de la taille de l’organisation et des dispositifs numériques de communication. De plus, nous avons mis en évidence plusieurs profils de récepteurs. Cette recherche souligne des paradoxes liés à la mise en œuvre d’une marque employeur et associés à la tendance des organisations à l’isomorphisme numérique.

 

Mots clefs

Recrutement, identité, récepteur, banque, autoconfrontation, lexicométrie, représentations sociales, marque employeur.

 

Deux volumes

  • Volume I : problématique, méthodologie, résultats, 6 chapitres, 412 pages.
  • Volume II : précisions méthodologiques, retranscriptions des entretiens individuels et collectifs, photographies, 402 pages.

 

Publications de recherche classÉes selon la norme du HCÉRES

 

Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

 

| ACL, liste des revues qualifiantes en 71ème section

 

  1.        PÉLISSIER, D. ; « Les horizons communicationnels du recrutement », Hermès la Revue n°82, Dossier « Nouvelles voies/voix de la recherche en communication », 2018, p. 154-159 [fichier joint à la candidature].
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Paradoxes de la communication numérique de recrutement, le cas des banques entre marque employeur et isomorphisme numérique », Communication et Organisation, n°53, Dossier « Digitalisation et recrutement : perspectives informationnelles et communicationnelles », 2018, p. 39-51 [fichier joint à la candidature].

 

Chapitre d’ouvrage | COS

  • PÉLISSIER, D. ; « L’autoconfrontation simple comme aide à la compréhension d’une activité de navigation sur l’internet », dans Mélanie Millette, Florence Millerand, Guillaume Latzko-Toth, « Méthodes de recherche en contexte numérique », PUM : Montréal, [mail d’attestation d’acceptation sous réserve de modifications mineures en annexe], à paraitre, janvier 2019.

Articles dans des revues avec comité de lecture | ACLN

  1.        PÉLISSIER, D. ; « S’approprier la mesure, le cas des sites d’avis de salariés », Communication et professionnalisation, dossier « Mesurer la communication ? Ce que les outils de mesure font à la professionnalisation de la communication »[mail d’attestation d’acceptation sous réserve de modifications succinctes en annexe], à paraitre, automne 2019.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « La présence numérique des organisations au regard de la marque employeur, le cas des banques françaises », Commposite, Vol. 20, n°1, 2018, p. 108-131.
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Observer les observateurs : adaptation de la méthode de l’autoconfrontation simple et complexité de la navigation internet », Recherches Qualitatives, Hors-série, numéro 22, 2016, p. 24-41.

 

Communications avec actes dans un congrès international | C-ACTI

  1.        PÉLISSIER, D. ; « L’individu dans le(s) groupe(s) : focus group et partitionnement du corpus », Journées internationales d'Analyse statistique des Données Textuelles (JADT), 14 juin 2018, Rome, volume 2, Univers Italia, 2018, p. 586-593.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Communication numérique de recrutement et co-construction identitaire des organisations, des big data aux thick data », Journées doctorales de la SFSIC 17 juin 2017, Villeurbanne, p. 1-16 [fichier joint à la candidature].
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Mise en œuvre, apports et limites de l’autoconfrontation comme méthode d’observation en ligne : le cas de la préparation de l’entretien d’embauche par de jeunes diplômés », colloque d’automne ARQ (Association pour la Recherche Qualitative) : « Observer les pratiques et les acteurs en situation : réflexions sur des démarches d’observation multi-situées, équipées ou en ligne », programme du colloque ARQ automne 2016, 28 octobre 2016, université Trois-Rivières (Québec).
  4.        PÉLISSIER, D. ; « Identité numérique des organisations : approche conceptuelle et analyse exploratoire de réception par la lexicométrie », Actes du colloque international Jeunes Chercheurs, 9ème édition, 15 octobre 2015, PRAXILING, Université Montpellier, 2016, p. 1-123.

Articles dans des revues sans comité de lecture | ASCL

  1.        PÉLISSIER, D. ; « Facebook, un objet de représentation sociale ? Approche exploratoire par l’analyse prototypique », Etudes ; Iramuteq, accepté, à paraitre, janvier 2019.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Peut-on être absent à sa propre présence numérique ? », Mondes Sociaux, consultable : https://sms.hypotheses.org/, 2016.
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Analyse du discours d’établissements scolaires : quête identitaire et place des ENT », Etudes ; Iramuteq, consultable : http://www.iramuteq.org, 2016.

 

Communications orales sans actes dans un congrès national, journées d’études | C-COM

  1.        PÉLISSIER, D. ; « À la recherche des causes perdues : critique du Big Data et communication numérique de recrutement », dans le cadre de la journée d’études « Le numérique et l’entreprise », IUT de Rodez, université Toulouse 1 Capitole, IDP 12 octobre 2017.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Les outils numériques contrôlent-ils nos comportements ? Le cas des pages Facebook consacrées au recrutement », dans le cadre de la journée d’études « Le numérique et l’être humain », IUT de Rodez, université Toulouse 1 Capitole, IDP, 13 octobre 2016.
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Identité numérique des organisations, communication globale et interactions locales », Journées d’étude des doctorants de l’école doctorale Allph@, « Local/Global : concepts, représentations, évolutions », Toulouse, 2 avril 2015.

 

Séminaires

  1.        PÉLISSIER, D. ; « Paradoxes communicationnels du recrutement », Séminaire équipe Organicom, laboratoire Lerass, Toulouse, 9 mars 2018.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Analyse réflexive de la construction identitaire numérique d’un doctorant », séminaire Doc To Me, école doctorale Allph@, université Toulouse Jean Jaurès, 23 février 2017.
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Présence numérique des employeurs, proposition de typologie pour les entreprises du secteur bancaire français », Webinaire de l’observatoire des médias sociaux en relations publiques (OMSRP), Université de Laval, IDETCOM, 5 avril 2016.
  4.        PÉLISSIER, D. ; « La réception de l’identité numérique des organisations : le cas du recrutement des jeunes diplômés par les banques », université UQAM (université du Québec à Montréal) Montréal (Québec), laboratoire LabCMO (Laboratoire de Communication Médiatisée par Ordinateur), 26 octobre 2016.
  5.        PÉLISSIER, D. ; « Méthodologie de l’analyse de réception de la présence numérique des banques par les jeunes diplômés dans un contexte de recherche d’emploi », séminaire de l’ADTSIC (Association des Doctorants Toulousains en SIC), Toulouse, 4 décembre 2015.

 

Conférences publiques

  1.        PÉLISSIER, D. ; « Découvrir une entreprise sur internet : une quête sous influences », conférence publique école d’ingénieur 3IL et école de commerce EGC, Rodez, 24 janvier 2017.
  2.        PÉLISSIER, D. ; « Les outils numériques contrôlent-ils nos comportements ? Le cas des pages Facebook consacrées au recrutement », dans le cadre du salon régional de l’innovation On’Innov, Onet-le-Château, 27 novembre 2016.
  3.        PÉLISSIER, D. ; « Identité numérique, e-réputation et présence numérique des établissements éducatifs : propositions d’analyse et questionnement », conférence publique, formation Dafpen, Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE) de Toulouse, 11 mai 2015.

Communication par affiche dans un congrès international ou national | C-AFF

  • PÉLISSIER, D. ; « La co-construction identitaire des organisations sur internet », Ecole Thématique CNRS Identité Numérique, laboratoire Praxiling, Sète, 23 novembre 2016.

 

Autres productions | AP presnumorg.hypotheses.org

Depuis juin 2015 : publication d’un carnet de thèse inscrit au catalogue Hypotheses,

ISSN 2490-8258, référencé dans la base de données SHS ISIDORE ; 34 articles dont :

  • « Quelle est la nature du recrutement ? », Présence numérique des organisations, juillet 2018, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/388
  • « Quelles sont les origines du concept de marque employeur ? », Présence numérique des organisations, mai 2017, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/350
  • « Petite bibliographie critique du Big Data », Présence numérique des organisations, mars 2017, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/336
  • « Comment préparer l’analyse de textes de sites Web grâce à la lexicométrie et au logiciel Iramuteq ? », Présence numérique des organisations, avril 2016, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/187
  • « Présence numérique des organisations, concept théorique ou principe militant ? », Présence numérique des organisations, décembre 2015, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/146
  • « De quoi les traces numériques sont-elles le nom ? », Présence numérique des organisations, août 2015, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/94
  • « Qui est l’internaute observaCteur ? », Présence numérique des organisations, juin 2015, [en ligne] URL : https://presnumorg.hypotheses.org/25

 

Participation à l’organisation de séminaires de recherche

  1.        Depuis 2017 : participation à l’organisation du séminaire COMUИ sur les commentaires numériques (https://comun.hypotheses.org/), initié et coordonné par Laurence Leveneur, MCF IDETCOM.
  2.        Depuis juin 2016 : participation à la liste de diffusion d'Iramuteq (collecte et diffusion de publications utilisant ce logiciel).
  3.        De février 2015 à décembre 2015 : membre du comité d’organisation du séminaire des doctorants de l’ADTSIC (Association des Doctorants Toulousains en SIC).

Informations complémentaires

Thèmes de recherche

Mes trois thèmes principaux de recherche sont :

  •        La communication organisationnelle : recrutement, marque employeur, identité numérique des organisations.
  •        La méthodologie : autoconfrontation, lexicométrie.
  •        Le numérique : présence, commentaires, intelligence artificielle.

Mon activité de recherche menée pendant les quatre années de ma thèse s’est centrée sur deux axes principaux : la communication organisationnelle et la réflexion méthodologique, ces deux thématiques étant appliquées à des contextes numériques.

Le premier axe a été l’objet de publications et présentations sur la communication de recrutement et une analyse de la notion d’identité organisationnelle numérique. Deux publications synthétiques sont parues dans des dossiers des revues Communication et Organisation et Hermès en 2018. Les journées doctorales de la SFSIC en 2017 ont été l’occasion d’échanger sur cette problématique avec la communauté des chercheurs de ce champ.
 

Le deuxième axe méthodologique s’est concrétisé, notamment, par des participations à des colloques internationaux au Canada en 2016 (Association pour la Recherche Qualitative (ARQ)) et en Italie en 2018 (Journées internationales d'Analyse statistique des Données Textuelles (JADT)) ainsi que par la rédaction d’un chapitre d’ouvrage sur les méthodes de recherche en contexte numérique (PUM, à paraitre 2019).
 

Ces deux problématiques scientifiques traversent mon parcours et ont favorisé la construction de compétences et l’affirmation d’une posture scientifique.

Cette dernière se caractérise par une orientation épistémologique constructiviste argumentée dans ma thèse et mes publications. Elle se fonde aussi sur l’adoption de la méthodologie compréhensive, avec des approches comme les entretiens d’autoconfrontation ou les focus groups.
 

Par ailleurs, mon parcours professionnel et ma formation initiale m’ont sensibilisé aux problématiques des organisations. Mes recherches intègrent cette dimension en l’abordant avec une distance critique.
 

Enfin, je participe à des réseaux de recherche nationaux et internationaux dans le cadre de rédaction d’ouvrage ou d’organisation de colloques.

 

Les projets de recherche engagés pour les prochaines années concernent la publication de plusieurs résultats de ma thèse comme les outils de mesure (article accepté dans la revue Communication et Professionnalisation, automne 2019), la participation à un colloque international sur le thème de la discrimination (Org&Co, mars 2019, réponse attendue). De même, je souhaite publier un article sur les sites d’avis de salariés car ils questionnent la notion d’espace public. Par ailleurs, j’ai engagé depuis deux ans des réflexions sur la notion de commentaire numérique pour les organisations dans le cadre d’un séminaire biannuel organisé par L. Leveneur. Enfin, j’ai débuté une réflexion sur le concept d’intelligence artificielle dans une perspective critique, en étudiant un corpus de chatbots de recrutement.
Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest
Enseignant en RH communication
Laboratoire Idetcom, Lerass

 

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies