Vous êtes ici : Accueil > Activités > Thèses > Thèses soutenues

Thèse soutenue par Mauricio Jassir Jaramillo (IEP) "Étude de cas sur les réformes institutionnelles du gouvernement de Rafael Correa (2008 -2011)" sous la direction de Bernard Labatut, IDETCOM
le 12 avril 2018
à 14h
Arsenal
Salle des thèses
L’IDETCOM a le plaisir de vous informer que Mauricio Jassir Jaramillo doctorant sous la direction de M. Bernard Labatut a soutenue sa thèse avec succès et a obtenu le doctorat sur le sujet suivant : "Étude de cas sur les réformes institutionnelles du gouvernement de Rafael Correa (2008 -2011)".
Résumé

Avec l’arrivée de Rafael Correa, l’Équateur a tenté de consolider la démocratie par la voie du populisme, en tant que pratique politique. En 2008, avec l’installation d’une Assemblée Constituante, le président a proposé une reconstruction du système politique. Le but de cette recherche est d’analyser le lien entre le populisme comme une pratique politique et la consolidation démocratique comme une aspiration des jeunes régimes. Pour cela, ce document est divisé en deux parties : la première étudie le populisme et la consolidation démocratique en tant que concepts. L’idée est de déterminer comment, durant les années 90, le populisme a été instrumentalisé afin de renforcer la démocratie, en contraste avec le passé quand il était utilisé pour installer la démocratie. Dans la deuxième partie, la relation entre le populisme et la consolidation démocratique en Équateur est étudiée. Afin d’analyser le populisme concrètement, l’idée de Rafael Correa de reconstruire la démocratie équatorienne par la voie d’une Assemblée Constituante et les réformes de 2011 est analysée. Cette notion populiste est fréquente dans les discours des politiciens Équatoriens pendant le XXe siècle (notamment avec José María Velasco Ibarra, la principale figure équatorienne su populisme). Par la suite, cette recherche essaie de comprendre le lien complexe entre le populisme, (conçu comme une déviation de la démocratie pour les uns, et perçu comme un instrument légitime de consolidation démocratique pour les autres), et la consolidation démocratique. Cette relation devient un sujet inéluctable pour l’analyse de l’évolution complexe des démocraties andines.

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

Informations complémentaires

Composition du jury :
  • M. Bernard LABATUT, IDETCOM, Université Toulouse 1 Capitole, Directeur de thèse
  • M. Ruben SANCHEZ, Universidad Del Rosario, Rapporteur
  • M. Gabriel PÉRIÈS, Telecom Ecole de Management, Rapporteur
  • Mme Giorgia MACILOTTI, Université Toulouse I Capitole, Examinateur

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies