Vous êtes ici : Accueil > Activités > Conférences > Culture(s)

Les statues meurent aussi. Un film d’Alain Resnais et Chris Marker
le 7 novembre 2019
à 18h
Arsenal
Amphi E Maury
Le film sera présenté par Franck Lubet, programmateur de la Cinémathèque de Toulouse. A la suite de la projection, il sera rejoint par Lycette Corbion, maître de conférences en droit privé à l'IDETCOM pour une discussion avec le public.

France - 1953 - 30 minutes - Mise à disposition de la traduction anglaise du film


Le film fut commandité par la revue Présence africaine, partant de la question « Pourquoi l’art nègre se trouve-t-il au musée de l’Homme alors que l’art grec ou égyptien se trouve au Louvre ? ». Les deux réalisateurs dénoncent le manque de considération pour l'art africain. Le film est censuré en France pendant huit ans en raison de son point de vue anti-colonialiste.


« Quand les hommes sont morts, ils entrent dans l'histoire. Quand les statues sont mortes, elles entrent dans l'art. Cette botanique de la mort, c'est ce que nous appelons la culture. »
C'est ainsi que commence ce documentaire controversé qui pose la question de la différence entre l'art nègre et l'art royal mais surtout celle de la relation qu'entretient l'Occident avec cet art qu'elle vise à détruire sans même s'en rendre compte. Ce n'est pas encore la vague indépendante, mais quelques prémices se font sentir dans ce film. Un saut dans le passé, une photographie du point de vue occidental.

Point doc : Le rendez-vous du film documentaire sur le campus !

 


Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies