Vous êtes ici : Accueil > Membres

Appels à Projets Exploratoires (APPEX) Edition 2020. Nicolas Tilli
le 31 janvier 2020
Nicolas Tilli est Maitre de Conferences en Sciences de l'information et de la communication à l'IDETCOM.

Pour la première fois depuis la création de l’IDETCOM, un chercheur du laboratoire, Nicolás Tilli vient de remporter l’un des six Appels à Projets Exploratoires (APPEX) Edition 2020 lancés par La Maison des Sciences de l’Homme de Toulouse (USR 3414 CNRS) pour le projet de recherche interdisciplinaire, original et innovant « Santé Mentale sur les Campus Universitaires ». Ce projet est le premier sur le site toulousain à faire le lien entre la question de la Santé mentale, l’Information-Communication, et le Droit sous une approche internationale, intersectorielle et multiculturelle. Il a une durée de 12 mois et bénéficie d’un soutien financier de la MSHS-T de 9000 €.

 

La Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse est rattachée à l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (InSHS) du CNRS et associe le CNRS à l’Université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées (pour le compte des trois universités toulousaines et à l’Institut d’Études Politiques).

 

Chaque année, la MSHS-T lance son Appel à Projets Exploratoires (APPEX), qui a pour objectif de promouvoir des recherches exploratoires portant sur des problématiques originales et/ou risquées pluridisciplinaires dont les SHS sont les pilotes au niveau du site toulousain, recherches qui sont susceptibles de déboucher sur des projets de recherche structurants.

 

En janvier 2020, le projet de recherche porté et soumis par Nicolás Tilli, enseignant-chercheur au sein du laboratoire IDETCOM, intitulé « Santé Mentale sur les Campus Universitaires » a été retenu pour un financement au titre de ce programme.

 

Les évaluateurs ont mis en avant le caractère inédit de la thématique et de l’approche méthodologique du projet, et ont souligné sa forte valeur ajoutée scientifique et sociétale. La thématique de recherche interdisciplinaire présentée par Nicolás Tilli a été considérée comme nouvelle (car préalablement absente des thématiques affichées au moment de l’appel par les laboratoires du site toulousain) et porteuse d’une approche innovante.

 

Le projet de Nicolás Tilli consiste à développer et mener une recherche à l’échelle internationale et à consolider un consortium international interdisciplinaire composé par des universités de France (UTCapitole, UT2J, UT3PS), d’Espagne (Universidad Complutense de Madrid, Universidad de Valladolid et Universidad de Sevilla), d’Italie (Università degli Studi di Firenze), d’Argentine (Universidad de Buenos Aires et Universidad Nacional de Rosario) et des Etats Unis (Florida International University, Florida State University et Fashion Institute of Technology de New York).

 

Cette initiative favorise la collaboration universitaire et les activités scientifiques conçues au carrefour de la recherche fondamentale, de la recherche appliquée, de la recherche expérimentale et de la recherche clinique.

 

Le Consortium dénommé “Communication pour le changement social” invite à installer un travail de recherche collaboratif autour, dans un premier temps, de “La santé mentale sur les campus universitaires” thématique investie à travers le droit, la communication et la psychologie (d’autres thématiques seront investies dans les prochains mois). Le choix a été fait de ne pas restreindre le consortium à des chercheurs confirmés, les doctorants et étudiants sont également invités à participer aux différentes actions.

 

Le travail de recherche mené dans ce cadre est innovant car il rapproche (pour la première fois sur le site toulousain) la santé mentale de l’information-communication et du droit. Ce sujet est d’actualité et constitue aujourd’hui l’une des priorités en termes d’accès et de réussite universitaire des étudiants, et en termes de prévention des risques psychosociaux pour les étudiants et le personnel administratif et enseignant.

 

L’objectif de ce consortium international est de permettre l’établissement d’un dialogue et un échange constructif entre différents types d’acteurs (chercheurs, professionnels, associations, étudiants et institutions) afin de produire des résultats interdisciplinaires et opérationnels. La méthodologie de travail privilégiée fait appel à l’apprentissage par le retour d’information et au travail collaboratif et intersectoriel.

 

En ce sens, ce groupe de travail international tente de mettre en place une réflexion innovante afin d’offrir une réponse efficace et culturellement adaptée, basée sur un soutien pluridisciplinaire et intersectoriel.

 

Enfin, cette alliance crée un triangle de coopération scientifique stratégique (Amérique du Sud, Amérique du Nord et Europe) multilingue (en français, espagnol et anglais), multidisciplinaire (Information et Communication, Droit et Psychologie) et multiculturel unique, qui servira de base pour la rédaction d’articles de recherche conjoints, et d’outils opérationnels de prévention et de promotion de la santé mentale. Ces outils seront précieux à la fois pour les professionnels et pour les étudiants et les personnels sur les campus universitaires.

 

 

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies