Vous êtes ici : Accueil > Membres

Retour sur : Colloque "Iles 2019" octobre 2019. Par Marina Casula
le 11 février 2020
Du 14 au 19 octobre
Brest
Cette semaine a été consacrée aux îles du monde. Les îles, territoires de la mémoire, mais aussi espaces en devenir, constituent des espaces spécifiques qui interrogent les scientifiques de toutes disciplines, inspirent les artistes et mobilisent les collectivités.

Cet événement s’inscrit dans la conduite de travaux menés sur les évolutions des territoires insulaires, avec un réseau de chercheurs constitué depuis de nombreuses années et que Mme Casula a pu rencontrer à plusieurs reprises dans son parcours (Louis Brigand, Christian Ghasarian, Françoise Péron, Anne Meistersheim...)

 

Îles 2019 a eu lieu 30 ans après un autre colloque, celui de 1989, également organisé par l’UBO avec l’UNESCO, et qui portait sur « Territoires et sociétés insulaires ». Pour évaluer les changements qui ont pu avoir lieu depuis ces trois décennies, la semaine « îles 2019 » a rassemblé scientifiques (SHS et non SHS), étudiants, acteurs socio-économiques, associations, élus, citoyens et artistes autour de 5 thématiques qui ont été identifiées comme structurantes pour la réflexion (et l’action) sur les territoires insulaires :

Habiter : Vies et quotidiens insulaires

Relier : Mises en réseau des îles

Protéger : Natures et environnements insulaires

Innover : Initiatives et développement dans les îles

Créer : Les îles à travers le prisme des arts, des médias et de la médiation scientifique

 

Les 14 et 15 octobre ont eu lieu des ateliers participatifs sur l’île d’Ouessant, avec visites de terrains à la rencontre des acteurs de l’île, sur les 5 thématiques. Mme Casula a participé aux travaux du groupe « innover » dont le but était de mettre en évidence les nouvelles perspectives qui se dessinent dans les îles et en font des terres de projets et d’innovation : émergence du néo-entrepreneuriat, télétravail, transition énergétique, mobilité et initiatives locales dans le cadre de l’économie sociale et solidaire.

 

La participation à ce groupe de travail lui a permis de rencontrer et d’échanger avec Hughes Sybille, fondateur de l’AVISE, Président de la Fondation du Crédit Coopératif et membre du conseil d’orientation du Labo de l’ESS.

 

Le Mercredi 16 octobre, elle a été invitée à participer à une table-ronde organisée par les étudiants du Master EGEL (Expertise et Gestion de l'Environnement Littoral), de l’UBO, sur le thème “Nisso(no)logie : une science des îles ?”, au Pôle numérique de l’Institut Universitaire Européen de la Mer, au technopole de Plouzané.

Les autres intervenants étaient : Frédéric Bioret, Professeur de Biologie à l'UBO, Marie Bouchier, Libraire de la maison Dialogues de Brest, Christian Depraetere, Chercheur en géographie à l'IRD, ESPACE DEV, François Taglioni, Professeur de géographie à l'Université de la Réunion et Bénédicte Thomas-Tual, Maîtresse de conférences en droit et Vice-présidente "Europe et International" à l'UBO.

 

Le colloque scientifique a eu lieu les 17 et 8 octobre, au Quartz, à Brest.

Marina Casula est intervenue le 17 pour une communication portant sur « La vie simple » ? : paradoxes et projets de développement au Vanuatu », dans une session sur le thème « Habiter ».

 

Les échanges à l’occasion de ce colloque ont été très riches. Ils ont permis de nouer et d’approfondir des liens avec d’autres chercheurs, parfois rencontrés à l’occasion d’autres colloques, notamment autour des enjeux de l’innovation dans le développement des territoires (Colloque de Rimouski auquel j’ai participé en mai 2019).

 

L’ensemble des travaux a été médiatisé par la presse locale et nationale (l’annonce de la semaine avait été ainsi faite dans l’émission « Carnets de Campagne » diffusée sur France Inter). Différents reportages ont été faits par la fondation De France, les étudiants du Master EGEL et Laura Corsi, en charge de la valorisation scientifique et médiatique.

 

La semaine s’est également achevée sur la restitution de l’ensemble des travaux par les étudiants du Master EGEL, et sur l’élaboration d’un projet de « Manifeste des îles », afin de mettre en lumières les problématiques spécifiques des territoires insulaires, auprès des parlementaires.

 

Suites :

A l’issue du colloque, Marina Casula écrit une proposition d’article « L’habiter insulaire au regard des enjeux de la « Kastom ekonomi » à Port-Vila (Vanuatu) » qui a été présélectionnée pour publication dans la revue Annales, revue de référence en géographie fondée en 1891 par Paul Vidal de la Blache. Le texte définitif est à rendre pour Avril 2020, pour une publication envisagée dans le 2nd trimestre 2021.

 

Un livre de vulgarisation scientifique « grand public » va être publié également pour garder les traces des différents travaux menés pendant cette semaine. La publication de cet ouvrage est envisagée fin 2020, début 2021, en parallèles aux publications scientifiques dans les revues Annales et Norois.

 

Quelques liens :

https://www.fondationdefrance.org/fr/iles-2019-des-rencontres-internationales-pour-debattre-et-confronter-les-regards-sur-les-iles

https://twitter.com/iles2019

https://www.facebook.com/iles2019/

 http://www.lelabo-ess.org/hugues-sibille.html

https://www-cairn-info-s.biblio-dist.ut-capitole.fr/revue-annales-de-geographie.htm?contenu=apropos

 

 

 

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

Informations complémentaires

Marina Casula est Maitre de conferences en Sociologie, démographie.

Thèmes de recherches :
les dynamiques des organisations et des territoires (notamment insulaires)
les dispositifs participatifs d'innovation socio-techniques à destination des personnes âgées/vulnérables et la pensée et les systèmes complexes
 
 

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies