Vous êtes ici : Accueil > Ressources > Veille scientifique

Veille scientifique

Air et Cosmos




Cairn info : Communication et langages


  • 26 août 2021
    Numéro 2021/2 - N° 208-209 - Études intermédialesPage 5 à 7 : Emmanuël Souchier et Gustavo Gomez-Mejia - Pourquoi un numéro double sur les études intermédiales de « l’École de Montréal » ? | Page 9 à 25 : Elsa Tadier - « L’intermédialité montréalaise, ou l’art de penser la relation » | Page 27 à 49 : Elsa Tadier et Éric Méchoulan - Tentative d’épuisement de l’intermédialité : entretien avec Éric Méchoulan | Page 51 à 67 : Silvestra Mariniello - À travers l’intermédialité, le travail de l’analogie. Réflexions à partir de deux films de Yannick Bellon | Page 69 à 94 : Johanne Villeneuve - Devant le corps de Lénine. Une thanatopraxie intermédiale | Page 95 à 113 : André Habib - … et des poussières. Autour de Zen for Film (1962-1964…) de Nam June Paik | Page 115 à 134 : Jean-Marc Larrue - Où en sommes-nous et où sommes-nous ? L’intermédialité, le théâtre et le reste | Page 135 à 153 : Rémy Besson - Regard intermédial sur l’imaginaire de la technique dans le cinéma de Frederick Wiseman | Page 155 à 170 : Marcello Vitali-Rosati - Le fait numérique comme « conjonctures médiatrices » | Page 171 à 193 : Philippe Despoix - Re-produire, sérier, nommer les empreintes de pathos : geste intermédial et « concept-dispositif » chez Aby Warburg | Page 195 à 209 : Will Straw - Assemblages intermédiaux : papier, disque, film | Page 211 à 225 : James Cisneros - Altérité, géographie, médias : une étude de Terre solitaire de Tiziana Panizza | Page 227 à 246 : Marion Froger et Éric Méchoulan - Fenêtre : un dispositif ? | Page 247 à 267 : Caroline Bem et Marion Froger - Construction collective d’une théorie en chantier. Les études de cas dans la revue Intermédialités | Page 269 à 298 : Camille Alloing et Julien Pierre - L’usage des emoji sur Twitter : une grammaire affective entre publics et organisations ? | Page 300 à 317 : Pascal Bué - La réalité augmentée : une expérience design de l’entre-deux. Dispositif d’écriture de l’espace, dispositif de croyance | Page 320 à 334 : Roland Canu - L’homme-sandwich. Une technique publicitaire entre productivisme et consumérisme.


Cairn info: Réseaux



  • 22 juin 2021
    Numéro 2021/4 - N° 228 - Produire les données à la frontière de plusieurs mondes sociauxPage 9 à 19 : Patrice Flichy - Produire les données, à la frontière de plusieurs mondes sociaux | Page 23 à 60 : Fabrizio Li Vigni - L’épidémiologie computationnelle à l’ère de la COVID-19 | Page 61 à 93 : Baptiste Kotras, Pauline de Pechpeyrou et Bernard Quinio - Indices, algorithmes et chasseurs-cueilleurs | Page 95 à 129 : Dilara Vanessa Trupia - Open transport data et développement d’applications de mobilité | Page 131 à 169 : Cédric Calvignac - Traductions sociotechniques des principes axiologiques du quantified self | Page 171 à 200 : Thomas Faugeras - Un cabinet de desseins | Page 203 à 232 : Alexandre Rodrigue Mbassi - Rire en situation de crise | Page 233 à 266 : Aude Danieli - « Stop linky, non merci » | Page 269 à 272 : Jérôme Lamy - Francis CHATEAURAYNAUD, Alertes et lanceurs d’alerte, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », 2020, 128 p. | Page 273 à 276 : Jean-Baptiste Garrocq - Fernando DOMÍNGUEZ RUBIO, Still Life: Ecologies of the Modern Imagination at the Art Museum, Chicago, London, University of Chicago Press, 2020, 417 p. | Page 277 à 281 : Déborah Gay - Anaïs LE FÈVRE-BERTHELOT, Speak Up ! Des coulisses à l’écran, voix de femmes et séries américaines à l’orée du XXIe siècle, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2020, 309 p. | Page 282 à 286 : Baptiste Kotras - Olivier MARTIN, L’empire des chiffres. Une sociologie de la quantification, Paris, Armand Colin, 2020, 298 p..


Culture : les actualités de l'OPC


  • 3 décembre 2021
    Estelle Zhong Mengual : Que peut l’art face à la crise écologique ?Estelle Zhong Mengual : Que peut l’art face à la crise écologique ?Estelle Zhong Mengual est historienne de l'art, titulaire de la chaire « Habiter le paysage – l’art à la rencontre du vivant » aux Beaux-Arts de Paris. Dans cette interview, l'historienne décrypte ce qu'elle nomme "crise de notre sensibilité au vivant" et évoque la place de l'art dans la crise écologique.




Dalloz actualités





Gazette du Palais




Hermès la revue


  • 9 avril 2021
    Numéro 2020/2 - n° 87 - L’éruditionPage 11 à 14 : Dominique Wolton - « L’érudition ne sert à rien… » | Page 15 à 16 : Franck Renucci - Introduction | Page 17 : Sélection bibliographique | Page 21 à 35 : Bernard Valade - L’érudition : usages et enjeux | Page 36 à 43 : Vincent Lambert et Paul Rasse - Des cabinets de curiosités aux muséums, des classiques aux modernes | Page 44 à 58 : William Marx - L’érudition, c’est l’altérité | Page 59 à 67 : Brigitte Munier - Léonard ou la démiurgie | Page 68 à 75 : Philippe Nemo - Philosophie et connaissances « érudites » | Page 76 à 81 : Denis Mollat - « Le confinement a prouvé que le livre était essentiel » | Page 82 à 85 : Joanna Nowicki - L’essai littéraire polonais, une érudition ouverte sur le monde | Page 86 à 89 : Édouard des Diguères - Les Jésuites, la Chine et l’érudition | Page 90 à 97 : Léa Renucci - Académies, lettres et sociabilités. Des pratiques aux lieux d’érudition (XVIIIe siècle) | Page 98 à 107 : Patrick Watier - Georg Simmel : connaissance et culture, individu et vie | Page 108 à 111 : Jean Pruvost - « L’érudit, c’est celui qui sait le mieux ce que les autres peuvent apporter » | Page 112 à 118 : Olivier Poncet - L’École des chartes et l’érudition : une identité bicentenaire | Page 119 : Bruno Racine - « Faire entendre la voix de l’exigence » | Page 121 à 128 : Christophe Evans, Anne Lehmans et Vincent Liquète - « Les bibliothèques donnent accès à une autre temporalité » | Page 129 à 135 : Marianne Froye - Éditer numériquement des textes : galvaudage de l’œuvre ou démocratisation de l’accès ? | Page 136 à 140 : Clara Galliano - L’érudition à l’heure du « tout »-numérique | Page 141 à 142 : Olivier Pétré-Grenouilleau - Plaidoyer pour l’érudition | Page 143 à 144 : Lionel Lavarec - L’érudition scientifique, une exclusivité in silico | Page 145 à 158 : Gérald Kembellec - L’érudition numérique palimpseste | Page 159 à 168 : Laurence Leveneur - La figure de l’érudit dans les jeux télévisés français : entre fascination et discrédit | Page 169 à 175 : Stéphanie Lukasik - Les réseaux socionumériques, un mirage pour l’érudition | Page 176 à 180 : Michel Melot - Érudition et bibliothèques | Page 181 à 188 : Olivier Galibert - La figure de l’érudit au risque d’Internet | Page 189 à 192 : Anne Lehmans - La plateforme Érudit : une utopie documentaire | Page 193 à 195 : Rime Fetnan - L’érudition selon Paul Otlet, ou le dépassement utopique du livre | Page 196 à 202 : Michaël Oustinoff - Les nouvelles formes de l’érudition « humaine » à l’heure de la traduction du monde | Page 205 à 212 : Frédéric Darbellay - L’érudition : faire du neuf avec du vieux ? Interdisciplinarité, polymathie, indiscipline | Page 213 à 216 : Laure Adler - « Chaque culture a sa forme d’érudition » | Page 217 à 225 : Serge Dufoulon - Érudition et tradition orale en communication | Page 226 à 229 : Barbara Elia - Le corps dansant | Page 230 à 234 : Christian Gerini - Érudition, oui mais… Retours d’expérience | Page 235 à 242 : Agnès Giard - L’érudition dissidente des otakus japonais. Accumuler du vent, jouir de n’être que néant | Page 243 à 247 : Cristina Lindenmeyer - L’érudit et sa pulsion de savoir | Page 248 à 250 : David Galli - L’impératif de recherche | Page 251 à 252 : Ashok Adicéam - L’érudit, militant du cosmopolitisme | Page 253 à 258 : Michaël Oustinoff - Après Babel, ou la traduction comme clé de compréhension majeure du monde contemporain | Page 259 à 261 : Guy Maruani et Dominique Christian - L’érudition… dans la corbeille de l’ordinateur | Page 262 à 264 : Ian Simms - L’érudition située | Page 265 à 266 : Éric de Chassey - L’érudition n’est pas l’accumulation de connaissances | Page 267 à 270 : Jean-Paul Demoule - Archéologie et érudition | Page 271 à 276 : Éric Letonturier - L’érudition face à la communication | Page 277 à 292 : Antoine Compagnon - « Je ne me suis jamais senti contraint par une définition disciplinaire » | Page 293 à 299 : Juremir Machado Da Silva - Le bolsonarisme, idéologie de l’acommunication | Page 301 à 315 : Brigitte Chapelain - Lectures | Page 317 à 325 : Thierry Paquot - Alain Rey (1928-2020) | Page 326 à 328 : Bruno Ollivier - Yves Jeanneret (1951-2020).


Lextenso propriété intellectuelle




Localtis


  • 6 décembre 2021
    #Metoo des élues locales : trois élues locales sur quatre confrontées au sexismeTrois élues locales sont quatre ont un jour été confrontées à des remarques ou des comportements sexistes, d'après une enquête inédite publiée par le réseau Élues locales qui tenait sa dixième édition des Journées nationales des femmes élues les 3 et 4 décembre à Paris. "Cette enquête doit être une prise de conscience pour les collectivités !", souhaite la présidente du réseau. 
  • 6 décembre 2021
    Le prix de l'eau potable et de l'assainissement collectif toujours plus élevé dans le grand Nord-OuestSelon le rapport 2021 de l'Observatoire des services publics d'eau et d'assainissement, fondé sur des données 2019, le prix moyen TTC de l'eau et de l'assainissement s'est établi au niveau national à 4,19 euros/m³ au 1er janvier 2020 (pour une consommation annuelle de référence de 120 m³ par ménage), soit une légère hausse par rapport à l'année précédente. En France métropolitaine, la Bretagne, la Normandie et les Hauts-de-France présentent toujours les prix les plus élevés. Cette onzième édition du rapport de l'Observatoire montre aussi une légère amélioration du rendement du réseau au niveau national et une progression du taux de gestion intercommunale des services.


Mots. Les langages du politiques


  • 8 novembre 2021
    Paola Paissa et Roselyne Koren éd., Du singulier au collectif : construction(s) discursive(s) de l’identité collective dans les débats publics

    Le rapport entre singulier et collectif, Je et Nous, Nous et Eux, fait partie des problématiques qui ouvrent un horizon infini de terrains d’étude et de questionnements à partir des notions d’identité collective (Koller, 2009 ; Boyer, 2016), d’ethos (Amossy, 1999, 2010 ; Maingueneau, 2002), d’être collectif (Truan, 2015), ainsi que de sujet de discours (Pêcheux 1990) ou de soi discursif (Calame, 2013) dans leurs différentes conceptions. L’ouvrage dirigé par Paola Paissa et Roselyne Koren est voué à prolonger et approfondir ces réflexions. La majorité des articles du recueil est issue d’un colloque ayant réuni à l’université de Turin, en 2017, les chercheuses et les chercheurs de l’équipe israélienne ADARR et du groupe italien AD-DORIF. Comme le signale la première partie du titre de l’ouvrage, le cœur de ces études est l’appréhension des identités personnelles et collectives dans leur enchevêtrement dans des situations sociales et genres discursifs divers : du discours d’un candidat...




Rapports et études du Conseil d'Etat



Tic&Société




Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies