Vous êtes ici : Accueil > Activités > Publications > Articles

Le vocable de la schizophrénie au prisme de la presse quotidienne nationale française : un effet de mode ? Mylène Costes, Université Toulouse Jean-Jaurès ; Sylvie Laval, Université Toulouse Capitole
le 1 septembre 2019
Les cahiers du journalisme. Nouvelle série, n°3. 1er septembre 2019

Résumé :

Le présent article entend questionner le traitement journalistique de la schizophrénie par la presse quotidienne nationale française sur l’année 2018. La santé mentale est devenue une véritable question publique et sociétale. Pour autant, la stigmatisation reste présente et les actions émanant du politique, des associations et même des professionnels de l’information se multiplient pour sensibiliser les médias à un usage correct du vocable de la psychiatrie. Cette volonté de déstigmatisation s’avère peu effective comme en atteste l’analyse de contenu effectuée sur deux grands quotidiens nationaux et l’AFP. On constate la persistance d’usages métaphoriques marqués par l’association du champ lexical de la schizophrénie avec le traitement des questions d’actualité, notamment celles relevant du politique, des entreprises et du changement climatique. On observe des résultats différenciés de l’association de cette pathologie au genre « faits divers » entre les quotidiens étudiés et l’AFP.

Lire l'article

 

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies