Fragmentations et transformations des contenus télévisuels sur le web social. Webinaire Laurence Leveneur
le 23 février 2023

La séance est reportée à une date ultérieure


La troisième séance du séminaire (Ré)écritures numériques du 23 février 2023 de 13h30 à 15h30 est consacrée à Laurence Leveneur. Un événement organisé et financé par le CEMTI, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis.

Laurence Leveneur est maître de conférences en sciences de l'information et de la communication HDR à l'Université Toulouse Capitole et à l'IUT de Rodez, membre de l'IDETCOM (Institut du Droit, de l'Espace, des Territoires, de la Culture et de la Communication) et membre associée du CIM (Labex ICCA). Ses travaux portent sur l'analyse des programmes de télévision, dans une perspective socio-sémiotique, et diachronique, en particulier sur les jeux et variétés télévisés, et les relations que les chaînes de télévision tentent de nouer avec leur publics sur les réseaux socionumériques.
 

Résumé

Dans un contexte de fidélisation et d’alerte (Cailler et Taillibert, 2019 : 76-77), le travail des community managers des chaînes de télévision consiste notamment à proposer des
publications qui puissent « faire le buzz », capter l’attention des internautes, et ainsi non seulement concourir à la promotion des programmes en linéaire (en activant leurs
communautés de fans en ligne, en favorisant l’immersion de ces dernières par des contenus enrichis), mais aussi à susciter leur consommation en replay ou en VàD. Ainsi,
alors que le média télévision a lui-même recours à des citations de toute nature (Voir Chambat-Houillon, 1998, 2004, 2010 et 2011), la grille de programme devient elle-même,
sur le web social, la source de citations diverses, dans un classique phénomène d’intertextualité (Kristeva, 1969 ; Genette, 1982). Dès lors, quels types de contenus les chargés de médias sociaux choisissent-ils de mettre en valeur sur ces dispositifs ? Quelles similitudes et quelles différences peut-on observer entre ces contenus et ceux qui sont employés pour la promotion des programmes à l’antenne ? Que reste-t-il alors du « référent » programme sur ces dispositifs ? Dans quelle mesure les contenus issus des antennes sont-ils repensés, enrichis, ou « reformatés » afin de capter de l’attention des internautes et concourir à leur circulation sur le web social ?

Dernières publications


La séance est reportée à une date ultérieure

 

Partager cette page
Twitter Facebook Pinterest

Informations complémentaires

Affiche CETIM
Affiche CETIM

Affiche format PDF

Partenaires


Logo Paris 8
Logo Paris 8


Logo CEMTI
Logo CEMTI

Logo IDETCOM
Logo IDETCOM

 

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies