Vous êtes ici : IDETCOM > Accueil > Activités > Publications > Articles

L'absence de mise en place fautive d'un temps spécifique dédié à l'information et au soutien des proches d'un patient en fin de vie. Lucie Sourzat
le 24 mars 2023
Commentaire de la décision TA Châlons-en-Champagne, 25 octobre 2022, L., n°2000782 ». La Semaine Juridique Administrations et Collectivités territoriales n° 12, 27 mars 2023, 2096, p. 38

Résumé

Solution. - En cas de diagnostic ou de pronostic grave, l'information des proches du patient suppose la mise en place par les équipes soignantes d’un « temps spécifique » indispensable à l’information des membres de la famille et garantissant ainsi les droits au soutien de ces derniers et du malade. À défaut, la responsabilité du centre hospitalier pourra être engagée.

Impact. - Avant comme après le décès du patient, l’information de ses proches doit être absolument irréprochable sur le fond comme sur la forme. Cette information devra être consacrée par la mise en place d’un temps spécifique au profit des membres de la famille. Par cette décision, le juge administratif précise les modalités de mise en œuvre du droit à l’information de ces derniers mais consacre aussi l’existence d’un droit au soutien au profit du patient et de ses proches en dépit des contraintes pesant sur le service public hospitalier reconnues par la juridiction.

Consulter le sommaire du n°12
 
Partager cette page
Twitter Facebook Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies