Vous êtes ici : Accueil > Activités > Séminaires > Communication

Approche sémio-pragmaticiste des commentaires en ligne, l’exemple des communautés participatives. Séminaire organisé par l'IDETCOM
le 14 février 2020
14h - 16h
Arsenal
Salle des séminaires - Bibliothèque de l'Arsenal [niveau -1]
Première séance du séminaire "Commentaires Иumériques et organisations" organisé par Lucien Rapp, professeur et Directeur de l'IDETCOM et Laurence Leveneur, MCF à l'IDETCOM. ©Photo Austin Chan

Julien Péquignot, Maître de Conférences HDR au sein du Département information et communication de l’UFR SLHS – Université de Franche-Comté, Chercheur associé au  laboratoire CIMEOS (EA 4177)

  • Après avoir fait sa thèse sur les discours, sur le clip et développé une approche mêlant sociologie et sémio-pragmatique, Julien Péquignot travaille à présent sur la réception des web-séries d’un point de vue sémiotique. Maître de conférences en sciences de l’information et de la Communication, Habilité à Diriger des Recherches, il enseigne au Département information-communication UFR SLHS de l’Université de Franche-Comté et est Chercheur associé au laboratoire CIMEOS  (EA 4177). Responsable de la Licence information-communication, Co-responsable CMI Conseil en communication numérique, il est également Membre du Conseil d’Administration et trésorier de la SFSIC 
  •  
  • Lien vers son site personnel : https://julienpequignot.wordpress.com/
  •  

Résumé de son intervention :


Prenant exemple sur un cas d’étude, les web-séries amateurs, Julien Péquignot propose de montrer, à partir du terrain privilégié des commentaires en ligne et au prisme de la notion de communauté participative, l’heuristicité d’un modèle d’analyse sémio-pragmaticiste, en faisant du sujet l’unique point d’entrée nécessaire à la compréhension des processus de production de sens, en considérant le sujet communicationnel comme cause première et cause finale de la communication. Ce modèle est construit dans le paradigme pragmaticiste de C.S. Peirce, dont le chercheur convoque également la sémiotique. Le but théorico-méthodologique est de concevoir un système d’appréhension, qui, tout en étant radicalement internaliste, incorpore l’expérience d’externalité vécue et conçue par le sujet, y compris et à commencer par sa dimension immanente. Cette approche compréhensive mobilise à la fois la sémio-pragmatique de Roger Odin, la sociologie des œuvres de Jean-Pierre Esquenazi, ainsi que les outils pour replacer les opérations ainsi décrites dans les systèmes de déterminations sociaux – à comprendre comme sociosémiotiques, sociotechniques, idéologiques.  Il s’agit donc de pouvoir saisir le processus communicationnel tant du point de vue singulier, à un niveau micro (processus sémiotiques-cognitifs), que collectif, à un niveau méso (modes et espaces de productions de sens) que général, à un niveau macro (structures idéologiques, sédimentations historiques, systèmes culturels). Julien Péquignot abordera, à partir du cas de web série amateurs, chacun des niveaux d’analyse, ainsi que leur articulation, en reconstituant les dispositions et les mentalisations à l’œuvre dans le cadre du contact avec ces objets, de leur réception.


Bibliographie indicative :
 

Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies